Informations concernant le dosage des huiles essentielles dans les produits cosmétiques maison

La principale règle d’utilisation des huiles essentielles dans les cosmétiques maison est de les utiliser avec parcimonie. Quelques gouttes peuvent suffire à parfumer agréablement un produit. Vaut mieux en mettre moins que trop, et rendre le produit inutilisable car trop concentré et irritant. Il n’y a pas de règle spécifique pour le dosage, il s’agit plutôt de règles générales fondées sur les meilleures connaissances à ce jour. Certaines huiles essentielles sont bien tolérés par presque tous les types de peaux, d’autres contiennent des molécules potentiellement irritantes.

Selon le type d’utilisation et d’application des cosmétiques maison, le taux d’usage recommandé selon les huiles essentielles peut varier grandement. Sachant que la composition exacte des molécules contenues dans une huile essentielle peut varier d’un lot à l’autre, il est difficile de déterminer précisément la quantité à utiliser pour éviter le risque d’irritation cutanée. Un organisme de recherche, l’IFRA (International Fragrance Association), s’est penché sur la question et a émis des recommandations concernant les principales molécules irritantes en fonction du type d’application.

Le désavantage avec ce type de recommandation est que les huiles essentielles sont des mélanges complexes. Tout en considérant les recommandations de l’IFRA, il faut également porter une réflexion sur celles-ci : s’ils considèrent qu’un taux d’usage de 13% d’un composé spécifique est sécuritaire dans un type de produit (par exemple, une lotion pour le corps), ça ne veut pas dire qu’il soit une bonne idée de mettre 13% de l’huile essentielle dans la recette !

Voici les principales molécules irritantes et une indication du pourcentage auquel elles peuvent se retrouver dans certaines huiles essentielles.

Composé aromatiqueQuelques huiles essentielles qui en contiennent et à quel pourcentage (environ)
CarvoneMenthe douce (Mentha spicata) : 60% et plus
CitralLemongrass (Cymbopogon flexuosus) : 50% et plusLitsée citronnée (Litsea cubeba) : 50% et plusLa plupart des huiles essentielles d’agrume : proportions variées
Cinnamic aldehydeCannelle (écorce, Cinnamomum cassia) : 75% et plus
CitronellolRose de Damas (Rosa Damascena) : Environ 30%Géranium rosat (Pelargonium graveolens) : Environ 30%Eucalyptus citronnée (Eucalyptus citriodora) : Environ 15%Citronnelle (Cymbopogon winterianus) : 20% et moins
EugenolCannelle (feuille, Cinnamomum zeylanimum) : 70% et plusGirofle (clou, Eugenia caryophyllata) : 75% et plus
GéraniolPalmarosa (Cymbopogon martinii) : Environ 80%Rose de Damas (Rosa Damascena) : 20% et moinsGéranium rosat (Pelargonium graveolens) : 20% et moinsCitronnelle (Cymbopogon winterianus) : 20% et moins
Limonene*Bergamote (Citrus bergamia) : 30-40%Citron (Citrus limonum) : 60-70%Lime (Citrus aurantifolia) : 50%Mandarine rouge (Citrus reticulata) : 65-80%Orange douce (Citrus sinensis) : 85-95%Pamplemousse (Citrus paradisii) : 50-90%

*Le limonene ne fait pas partie des molécules surveillées par l’IFRA, mais son effet dégraissant important, largement utilisé dans les produits nettoyants et ménagers, nous met en garde pour une utilisation pour certains types de peau (sèche, sensible). Utilisez les huiles essentielles qui en contient avec parcimonie.

Pour ce qui est des taux d’usage, l’IFRA considère qu’un taux d’usage de 5% dans tous les produits rincés (par exemple le savon) constitue une limite sécuritaire pour la plupart des composés irritants. Les exceptions : cinnamic aldehyde (composé principale de l’HE d’écorce de cannelle) et eugenol (composé principal des HE de clou de girofle et feuille de cannelle). Pour ces composés, il ne faut pas dépasser les taux d’usage suivants pour tout produit qui entre en contact avec la peau du corps ou du visage, avec ou sans rinçage : 0,05% pour le cinnamic aldehyde et 0,5% pour l’eugenol.

Pour les autres composés, nous recommandons cependant de ne pas dépasser 3% dans les produits rincés autre que le savon. Généralement, un dosage de 2% est suffisant pour profiter des propriétés olfactives des huiles essentielles. Attention aux masques à l’argile, cette dernière augmente l’absorption des huiles essentielles. Nous déconseillons d’ajouter des huiles essentielles à ce type de produit.

Pour les produits appliqués sur le visage, le corps et les aisselles, il y a une différence notable entre ces trois zones, en raison de la sensibilité, de l’épaisseur de la peau et du nombre de glandes. Voici les recommandations de l’IFRA :

Taux d’usage maximal pour les produits sans rinçage

ComposéCorpsVisageAisselles
Citral0,6%0,3%0,05%
Citronellol13,3%7%1,1%
Geraniol5,3%2,8%0,4%
Carvone1,2%0,6%0,1%

Il existe également des recommandations pour les produits suivants : hygiène buccale, produits ménagers, produits pour les lèvres, produits démaquillants… Pour en savoir plus, consultez le site de l’IFRA.

Les informations disponibles sur notre site et transmises lors de nos ateliers sont à titre informatif et ne sauraient constituer une information médicale ni engager notre responsabilité ou celle de nos partenaires.